Menu
RSS
L’inspection générale des Fardc constate « des dérapages » dans la gestion des fonds alloués aux opérations militaires en Ituri et au Nord-Kivu.

L’inspection générale des Fardc con…

La délégation de l’Inspec...

La mission d’inspection des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à l’étape de Goma.

La mission d’inspection des Forces …

La délégation des Inspect...

Ministère de l’Agriculture-FIDA : mission conjointe à Goma pour superviser les activités dans le cadre du Projet d’appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK).

Ministère de l’Agriculture-FIDA : m…

 Une mission conjointe av...

Nord-Kivu : L'inspecteur général des FARDC en mission de contrôle de fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de la traque contre les ADF à Beni

Nord-Kivu : L'inspecteur général de…

L'inspecteur général des ...

État de siège/Nord-Kivu : Le renforcement de la coopération abordé par le Gouverneur Militaire et la Cheffe de la Monusco

État de siège/Nord-Kivu : Le renfor…

Le gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : les difficultés des PVH exposées à l’Autorité provinciale nommée dans le cadre de l’état de siège.

Nord-Kivu : les difficultés des PVH…

Le vice-gouverneur de la ...

Le Vice-gouverneur informé des revendications de l’intersyndicale des médecins du Nord-Kivu.

Le Vice-gouverneur informé des reve…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire érige momentanément son quartier général à Beni.

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire…

Le gouverneur militaire d...

la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi paie les frais de participation aux Examens d’Etat pour 103 finalistes sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo.

la Fondation Denise Nyakeru Tshisek…

La Fondation Denise Nyake...

Inhumation au cimetière Makao-Kibati sous une grande consternation des Editeurs Raphael Kiwongi et Jean Luc Nyembo.

Inhumation au cimetière Makao-Kibat…

Les deux Editeurs des jou...

Prev Next

Atelier d’information et d’orientation du « projet 3C » de l’UNFPA

Atelier d’information et d’orientation du « projet 3C » de l’UNFPA

Le Fonds des Nations Unies pour la Population (UNFPA), Bureau décentralisé zone-Est, a organisé du 17 au 18 juillet 2017 à l’Hôtel Cap Kivu de Goma, un atelier d’information et d’orientation en faveur de  ses partenaires du Nord et Sud-Kivu. Ceci, dans le cadre de la mise en œuvre du projet 3C « Chain, Commodity, Care » qui signifie respectivement « chaine d’approvisionnement renforcée, médicaments de qualité disponibles et prise en charge correcte des survivantes des Violences Sexuelles Basées sur le Genre (VSBG). Selon le Coordonnateur national du Projet 3C, M. Ali Wanogo Dotian, ce projet vise à renforcer le système d’approvisionnement en médicaments de santé sexuelle et reproductive et l’amélioration de la prévention des violences sexuelles basées sur le genre (VSBG) ainsi que de l’accès aux soins de santé de qualité aux survivantes des VSBG dans 8 zones de santé des Provinces du Nord et du Sud-Kivu.

Pour la province du Nord-Kivu, M. Ali Wanogo, a indiqué que plusieurs zones de santés (ZS) avec leurs aires ou formations sanitaires, seront directement bénéficiaires de ce projet, notamment les ZS de Oicha, Beni, Masisi et Goma, où les femmes, les adolescentes, les jeunes et les populations vulnérables auront l’opportunité d’utiliser des produits de santé de la reproduction et pourront s’ils les désirent, choisir les méthodes des planifications familiales (PF). Quant à la Province du Sud-Kivu, les zones de santé de Kimituga, Walungu, Minova et Lemera ont été retenues comme bénéficiaires du projet 3C.

Dans ces deux provinces, les victimes des violences sexuelles vont non seulement accéder aux soins médicaux et psychosociaux complet de qualité mais aussi à une réinsertion socio-économique ainsi qu’une référence pour la prise en charge par une clinique juridique.

Selon les initiateurs de ce projet, plusieurs autres objectifs sont poursuivis ; entre autres, approvisionner en médicaments de santé sexuelle et reproductive de qualité, et en quantité suffisantes dans les ZS et formations sanitaires ciblées ; aider les communautés à mettre en place des mécanismes de résilience face aux violences sexuelles ; et enfin renforcer les capacités des structures sanitaires à offrir des soins médicaux et psychosociaux complets aux survivantes des VSBG.

Pour sa part, le Chef de Bureau de l’UNFPA, Zone-Est, M. Eliwo Akoto, a appelé tous les participants, à appuyer ce projet qui vient compléter les autres projets de UNFPA déjà opérationnels, afin d’améliorer la chaine d’approvisionnement en médicaments de santé reproductive et de lutter contre les violences sexuelles et basées sur le genre dont sont victimes plusieurs femmes et filles des provinces du Nord et Sud-Kivu, avant de les invités à s’approprier le Projet 3C et à le pérenniser. 

Le Projet 3C est financé par le Royaume des Pays-Bas à travers le programme régional des pays des Grands Lacs africains pour une valeur estimée à 6 544 041 de dollars américain pour une période de trois ans, durée pendant laquelle plus ou moins 7.360 survivantes bénéficieront d’une prise en charge holistique et 129 formations sanitaires de la province du Nord et Sud Kivu seront approvisionnées en produit de santé sexuelle et reproductive de qualité, a enfin révélé M. Ali Wanogo.

Avant la clôture des travaux, les participants repartis en sous-groupes de travail, ont réfléchi sur trois thématiques, entre autre « la disponibilité des commodités », « la résilience communautaire et l’offre des services ». Des questions sur les attentes du projet, la meilleure approche pour une implication efficace des bénéficiaires, ont été débattues avant que ne soient envisagées des actions et des stratégies à mettre en place pour une meilleure appropriation et une pérennisation du projet 3C. 

ACP/ANACLET/kms.

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre