Menu
RSS
L’inspection générale des Fardc constate « des dérapages » dans la gestion des fonds alloués aux opérations militaires en Ituri et au Nord-Kivu.

L’inspection générale des Fardc con…

La délégation de l’Inspec...

La mission d’inspection des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à l’étape de Goma.

La mission d’inspection des Forces …

La délégation des Inspect...

Ministère de l’Agriculture-FIDA : mission conjointe à Goma pour superviser les activités dans le cadre du Projet d’appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK).

Ministère de l’Agriculture-FIDA : m…

 Une mission conjointe av...

Nord-Kivu : L'inspecteur général des FARDC en mission de contrôle de fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de la traque contre les ADF à Beni

Nord-Kivu : L'inspecteur général de…

L'inspecteur général des ...

État de siège/Nord-Kivu : Le renforcement de la coopération abordé par le Gouverneur Militaire et la Cheffe de la Monusco

État de siège/Nord-Kivu : Le renfor…

Le gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : les difficultés des PVH exposées à l’Autorité provinciale nommée dans le cadre de l’état de siège.

Nord-Kivu : les difficultés des PVH…

Le vice-gouverneur de la ...

Le Vice-gouverneur informé des revendications de l’intersyndicale des médecins du Nord-Kivu.

Le Vice-gouverneur informé des reve…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire érige momentanément son quartier général à Beni.

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire…

Le gouverneur militaire d...

la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi paie les frais de participation aux Examens d’Etat pour 103 finalistes sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo.

la Fondation Denise Nyakeru Tshisek…

La Fondation Denise Nyake...

Inhumation au cimetière Makao-Kibati sous une grande consternation des Editeurs Raphael Kiwongi et Jean Luc Nyembo.

Inhumation au cimetière Makao-Kibat…

Les deux Editeurs des jou...

Prev Next

Nord-Kivu : La partie gouvernementale et le Fida pour plus de partenariat dans la mise en œuvre du projet PASA-NK.

Nord-Kivu : La partie gouvernementale et le Fida pour plus de partenariat dans la mise en œuvre du projet PASA-NK.

 Les Officiels tant du Gouvernement central que provincial du Nord-Kivu et le Représentant en RDC du Fonds international pour le développement de l’agriculture (Fida), ont respectivement appelé les différents partenaires intervenants dans le Projet d’appui au secteur agricole au Nord-Kivu (PASA-NK), à privilégier l’écoute et le partenariat dans la mise en œuvre des actions en priorisant l’intérêt des bénéficiaires finaux à savoir les organisations paysannes à la base. C’était à l’issue d’un atelier de concertation et d’appropriation tenu ce samedi 24 octobre à Planète hôtel de Goma ; une occasion pour les parties prenantes d’évaluer les forces et les faiblesses de ce projet d’une importance capitale.

« Les uns et les autres doivent travailler dans le cadre du partenariat. Ils doivent être l’écoute mutuelle les uns et les autres pour l’intérêt supérieur du projet pour l’intérêt du projet et surtout les bénéficiaires », a, à cette occasion, recommandé le Directeur Pays et Représentant du Fida en RDC, Valentine Achancho en séjour au Nord-Kivu où il s’est personnellement rendu dans les champs de culture à Rutshuru afin de palper la varie vérité sur terrain. Pour cet hôte du PASA-NK, les parties prenantes sont appelées à éviter des malentendus infertiles entre la coordination du projet et les partenaires surtout que les petites guerres entre les parties en présence sont préjudiciables aux paysans bénéficiaire final du projet.

Tout en louant les actions jusque-là entreprises dans les différents bassins de production, Mme Fatuma Hassan Sheilla, ministre provinciale en charge de l’Agriculture au Nord-Kivu, a de son coté, recommandé les uns et les autres à se conformer aux principes établis dès la conception du projet Pasa-NK. « Je demanderai à nous tous d’avoir un esprit très ouvert d’écoute doublée d’une très bonne collaboration et non une concurrence entre la coordination du projet et les organisations paysannes chefs de file », a conseillé la ministre sectorielle pour qui les discordances ne font que reculer le projet. Mme Fatuma a ainsi noté les améliorations enregistrées chez certains bénéficiaires du projet notamment sur le plan des revenus avant d’en appeler à la prise en considération du territoire de Walikale lors des prochaines planifications.

La même exhortation pour « le respect des principes » a été formulée par le Président de l’Assemblée provinciale du Nord-Kivu, Robert Seninga Habishunti pour qui les exécutants du projet PASA-NK devront éviter tout malentendu entre eux en mettant en avant l’intérêt des organisations paysannes, bénéficiaires de premier ordre. Le Président de l’Organe délibérant a notamment émis le vœu de voir les commandes pour l’achat des semences et ainsi rester dans le délai des saisons agricoles.

A noter qu’au cours de cette journée d’échanges, les chefs des services étatiques impliqués et les responsables des organisations paysannes chefs de files ont mis à profit ces assises pour exposer les multiples contraintes auxquelles ils sont confrontés dans l’exécution du projet Pasa-NK dont l’objectif est d’améliorer et le rendement des productions du riz, du mais, de la pomme de terre et du café, les quatre cultures concernées. A l’issue d’une autopsie des deux ans de vie du projet, les uns et les autres ont formulé des recommandations pertinentes pour la bonne marche des activités.

Cordonné par Bruno Kazadi Bukasa, le Projet PASA-NK bénéficie d’un financement du Gouvernement de la RDC, du Fonds international pour développement de l’agriculture en plus du Fonds de l’OPEP pour l’investissement (OFID).

Dans les sites visités, en dépit des certaines, la quasi-totalité de bénéficiaires ont salué l’appui du PASA-NK notamment dans la distribution des semences de bonne qualité et des intrants phytosanitaires sans omettre l’accompagnement reçu des organisations paysannes chefs de files. Le grand défi reste la réhabilitation des voies d’évacuation des produits vers les centres de consommation, la construction des entrepôts pour le stockage de la récolte, la livraison en temps des semences et le réaménagement du plan d’affaires par l’application des taux abordables de remboursement de l’appui en tenant compte des capacités financières des bénéficiaires. ACP/Kambale/kms

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre