Menu
RSS
État de siège/Nord-Kivu : Le renforcement de la coopération abordé par le Gouverneur Militaire et la Cheffe de la Monusco

État de siège/Nord-Kivu : Le renfor…

Le gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : les difficultés des PVH exposées à l’Autorité provinciale nommée dans le cadre de l’état de siège.

Nord-Kivu : les difficultés des PVH…

Le vice-gouverneur de la ...

Le Vice-gouverneur informé des revendications de l’intersyndicale des médecins du Nord-Kivu.

Le Vice-gouverneur informé des reve…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire érige momentanément son quartier général à Beni.

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire…

Le gouverneur militaire d...

la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi paie les frais de participation aux Examens d’Etat pour 103 finalistes sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo.

la Fondation Denise Nyakeru Tshisek…

La Fondation Denise Nyake...

Inhumation au cimetière Makao-Kibati sous une grande consternation des Editeurs Raphael Kiwongi et Jean Luc Nyembo.

Inhumation au cimetière Makao-Kibat…

Les deux Editeurs des jou...

Arrestation de 4 personnes  transportant des explosifs à la barrière de Biakato-Mambasa/Ituri

Arrestation de 4 personnes transpo…

Le Service de communicati...

Dr Muyembe conseille les congolais d’accepter le vaccin contre la Covid-19.

Dr Muyembe conseille les congolais …

Le Gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : relance des travaux de canalisation des eaux de pluie drainées sur le tronçon Buhene-Majengo.

Nord-Kivu : relance des travaux de …

Le Gouverneur militaire d...

Deuxième visite du Gouverneur Militaire du Nord-Kivu à Kitchanga.

Deuxième visite du Gouverneur Milit…

Le Gouverneur Militaire d...

Prev Next

RDC : la loi sur les nouvelles provinces promulguée, Kinshasa, Kongo central, Maniema et les 2 Kivu « installés le 28 février 2015 »

RDC : la loi sur les nouvelles provinces promulguée, Kinshasa, Kongo central, Maniema et les 2 Kivu « installés le 28 février 2015 »

Aux termes de la loi de programmation déterminant l'installation des nouvelles provinces, les 4 provinces non éclatées (Bas-Congo devenu constitutionnellement Kongo central, Maniema, Nord-Kivu, Sud-Kivu) et la ville de Kinshasa sont légalement « installées dès la promulgation de la présente loi » par le président de la République démocratique du Congo (RDC), le 28 février 2015.

Le nombre des provinces de la RDC passe désormais de 11 à 26. Une commission mise en place par le ministère de l'Intérieur devra continuer à installer les provinces découpées (Bandundu, Equateur, Kasaï Occidental, Kasaï Oriental, Katanga et la province Orientale) en 25 provinces, conformément à l’article 2 de la Constitution du 18 février 2006.

« La République Démocratique du Congo est composée de la ville de Kinshasa et de 25 provinces dotées de la personnalité juridique. Ces provinces sont : Bas-Uele, Equateur, Haut-Lomami, Haut-Katanga, Haut-Uele, Ituri, Kasai, Kasai Oriental, Kongo central, Kwango, Kwilu, Lomami, Lualaba, Kasaï Central, Mai-Ndombe, Maniema, Mongala, Nord-Kivu, Nord-Ubangi, Sankuru, Sud-Kivu, Sud-Ubangi, Tanganyika, Tshopo, Tshuapa », dispose-t-il.

Cet article précise que « Kinshasa est la capitale du pays et le siège des institutions nationales, elle a le statut de province, la capitale ne peut être transférée dans un autre lieu du pays que par voie de référendum ».

En outre, selon l’article 3, « les provinces et les entités territoriales décentralisées de la République Démocratique du Congo sont dotées de la personnalité juridique et sont gérées par les organes locaux ».

« Ces entités territoriales décentralisées sont la ville, la commune, le secteur et la chefferie. Elles jouissent de la libre administration et de l’autonomie de gestion de leurs ressources économiques, humaines, financières et techniques (…). Les limites des provinces et celles de la ville de Kinshasa sont fixées par une loi organique », stipule-t-il.

Les membres de la Commission, nommés par Décret du Premier ministre, proviennent de plusieurs ministères et vont travailler sur le partage des ressources humaines, financières et autres.

Pour rappel, l’article 226 de la Constitution dispose que « les dispositions de l'alinéa premier de l'article 2 de la présente Constitution entreront en vigueur endéans trente-six mois qui suivront l'installation effective des institutions politiques prévues par la présente Constitution ».

« En attendant, la République Démocratique du Congo est composée de la ville de Kinshasa et de dix provinces suivantes dotées de la personnalité juridique: Bandundu, Bas-Congo, Equateur; Kasaï-Occidental, Kasaï-Oriental, Katanga, Maniema, Nord-Kivu, Province Orientale, Sud-Kivu », souligne-t-il.

Un patrimoine et des finances appropriées

Suivant la même loi de programmation, les nouvelles provinces devront avoir un patrimoine et des finances appropriées. Les nouvelles assemblées provinciales devront élire les gouverneurs et vice-gouverneurs selon le calendrier de la Commission électorale nationale indépendante (CENI).

Un budget de cinq (5) ans pluriannuel doit accompagner leur installation.

 

Le potentiel

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre