Menu
RSS
État de siège/Nord-Kivu : Le renforcement de la coopération abordé par le Gouverneur Militaire et la Cheffe de la Monusco

État de siège/Nord-Kivu : Le renfor…

Le gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : les difficultés des PVH exposées à l’Autorité provinciale nommée dans le cadre de l’état de siège.

Nord-Kivu : les difficultés des PVH…

Le vice-gouverneur de la ...

Le Vice-gouverneur informé des revendications de l’intersyndicale des médecins du Nord-Kivu.

Le Vice-gouverneur informé des reve…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire érige momentanément son quartier général à Beni.

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire…

Le gouverneur militaire d...

la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi paie les frais de participation aux Examens d’Etat pour 103 finalistes sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo.

la Fondation Denise Nyakeru Tshisek…

La Fondation Denise Nyake...

Inhumation au cimetière Makao-Kibati sous une grande consternation des Editeurs Raphael Kiwongi et Jean Luc Nyembo.

Inhumation au cimetière Makao-Kibat…

Les deux Editeurs des jou...

Arrestation de 4 personnes  transportant des explosifs à la barrière de Biakato-Mambasa/Ituri

Arrestation de 4 personnes transpo…

Le Service de communicati...

Dr Muyembe conseille les congolais d’accepter le vaccin contre la Covid-19.

Dr Muyembe conseille les congolais …

Le Gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : relance des travaux de canalisation des eaux de pluie drainées sur le tronçon Buhene-Majengo.

Nord-Kivu : relance des travaux de …

Le Gouverneur militaire d...

Deuxième visite du Gouverneur Militaire du Nord-Kivu à Kitchanga.

Deuxième visite du Gouverneur Milit…

Le Gouverneur Militaire d...

Prev Next

Edem Kodjo convoque ce mardi à Kinshasa la réunion du comité préparatoire du dialogue

Edem Kodjo convoque ce mardi à Kinshasa la réunion du comité préparatoire du dialogue

Les préalables de l’Opposition étant en grande partie remplis, Edem Kodjo convoque le Comité préparatoire de ce forum inclusif pour ce mardi. Le facilitateur invite la classe politique congolaise dans son ensemble à faire preuve de dépassement.

Le facilitateur du dialogue politique inclusif, Edem Kodjo, a annoncé samedi le démarrage mardi à Kinshasa des travaux du comité préparatoire de ce forum national, invitant ainsi les délégués des parties prenantes d’y prendre part.

Edem Kodjo, rappelle-t-on, s’est dit optimiste quant au démarrage du dialogue, après l’annonce de la libération vendredi, de quelques prisonniers d’opinion et la réouverture des médias proches de l’opposition, préalables essentiels posés par cette dernière.

Prenant acte de cette mesure, au cours d’un point de presse tenu, le même jour, à l’Hôtel Pullman de Kinshasa, Edem Kodjo a fait savoir qu’avec la libération des 24 prisonniers sur 26 souhaités par l’opposition et la réouverture de deux médias sur trois, au regard de la liste établie par l’opposition et transmise au gouvernement par le biais de la communauté internationale, tout espoir est permis pour le démarrage des travaux du comité préparatoire du dialogue.

Par ailleurs, le facilitateur invite la classe politique congolaise dans son ensemble à faire preuve de dépassement et à donner une chance à  la recherche d’une solution consensuelle à la situation actuelle en RDC.

Nécessité absolue du dialogue

Ayant compris la nécessité du Dialogue, la quasi-totalité des leaders d’opinion s’est jeté dans la bataille pour convaincre les récalcitrants à se joindre au camp de la sagesse. Après les institutions internationales, la papauté romaine, les différentes forces de la société civile et l’intervention des diverses confessions religieuses, la CENCO ainsi que le comité exécutif de l’ECC, porte-paroles des plus grands regroupements religieux et moraux de la nation se sont également prononcées pour un dialogue.

Tout ceci n’a pas suffi à convaincre les opposants radicaux au dialogue. Il fallait encore libérer ceux de leurs amis qui se trouvaient en prison pour diverses raisons, sous le prétexte qu’ils sont des acteurs politiques qu’on ne saurait exclure d’un quelconque dialogue sur la question nationale.

La semaine qui vient de s’écouler sera retenue par l’histoire comme celle au cours de laquelle, persistant dans sa recherche du compromis, le Chef de l’Etat a vidé complètement l’argumentaire des radicaux de l’opposition.

Deux événements ont marqué cette étape décisive. La rencontre de Goma qui a réuni le Président de la République avec le leadership de l’Association LUCHA et l’annonce par le Ministre de la Justice, garde des sceaux et Droits Humains de l’élargissement d’un certain nombre des prisonniers repris de la liste présentée par l’opposition elle-même.


En effet, mercredi, 18 août 2016, à la surprise générale, sur les réseaux sociaux et à travers les médias, une "nouvelle" tombait comme un éclair de foudre : " En séjour d’inspection dans le Nord-Kivu, le Chef de l’Etat, Son Excellence Joseph Kabila Kabange, a, à Goma, reçu une importante délégation des Jeunes du mouvement dénommé "LUCHA", c’est-à-dire " Lutte pour le Changement ". Quoi donc, ces jeunes loups, partisans d’une opposition radicale au Président de la République en sont arrivés à rencontrer celui-ci ! Les commentaires sont allés et sont entendus dans tous les sens.

Mais, voilà, alors que cet événement défraie encore la chronique, l’opinion publique nationale sera à nouveau surprise, ce vendredi 19 août courant, par l’annonce par le Ministre de la Justice, des mesures d’élargissement d’une vingtaine des "prisonniers" soi-disant politiques ou d’opinion, sur instruction du Chef de l’Etat, à la suite des Ordonnances de grâce présidentielle publiées le 22 juillet dernier.

Cette fois-ci, très généreusement, le pouvoir a enfoncé le clou de la bonne volonté. Vingt-quatre des vingt-six prisonniers réclamés par l’Opposition ont bénéficié des mesures de libération. Bien mieux, deux des trois chaînes de Télévision, pourtant fermées pour non-paiement de l’impôt, sont autorisées à fonctionner. Tout ceci pour contribuer à décrisper l’atmosphère politique en vue de promouvoir l’adhésion de tous à l’initiative du dialogue national.

Décidément, l’embellie est telle que l’espoir se fonde qu’enfin, c’est très bientôt le début effectif de ce dialogue convoqué par le Chef de l’Etat, voilà bientôt 10 (dix) mois et qui n’a que trop peiné à démarrer. Pourvu, cependant, que l’honnêteté et le patriotisme l’emportent dans le chef de tous, ainsi que le laissent entrevoir les différents commentaires de cette actualité récente, parfois émanant d’opposants eux-mêmes.

Le facilitateur, à bon droit, a salué les gestes posés par le Chef de l’Etat et Son gouvernement. Il a par la même occasion annoncé le début des travaux pour la semaine qui vient de commencer.

 

ACP/Forum des As

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre