Menu
RSS
État de siège/Nord-Kivu : Le renforcement de la coopération abordé par le Gouverneur Militaire et la Cheffe de la Monusco

État de siège/Nord-Kivu : Le renfor…

Le gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : les difficultés des PVH exposées à l’Autorité provinciale nommée dans le cadre de l’état de siège.

Nord-Kivu : les difficultés des PVH…

Le vice-gouverneur de la ...

Le Vice-gouverneur informé des revendications de l’intersyndicale des médecins du Nord-Kivu.

Le Vice-gouverneur informé des reve…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire érige momentanément son quartier général à Beni.

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire…

Le gouverneur militaire d...

la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi paie les frais de participation aux Examens d’Etat pour 103 finalistes sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo.

la Fondation Denise Nyakeru Tshisek…

La Fondation Denise Nyake...

Inhumation au cimetière Makao-Kibati sous une grande consternation des Editeurs Raphael Kiwongi et Jean Luc Nyembo.

Inhumation au cimetière Makao-Kibat…

Les deux Editeurs des jou...

Arrestation de 4 personnes  transportant des explosifs à la barrière de Biakato-Mambasa/Ituri

Arrestation de 4 personnes transpo…

Le Service de communicati...

Dr Muyembe conseille les congolais d’accepter le vaccin contre la Covid-19.

Dr Muyembe conseille les congolais …

Le Gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : relance des travaux de canalisation des eaux de pluie drainées sur le tronçon Buhene-Majengo.

Nord-Kivu : relance des travaux de …

Le Gouverneur militaire d...

Deuxième visite du Gouverneur Militaire du Nord-Kivu à Kitchanga.

Deuxième visite du Gouverneur Milit…

Le Gouverneur Militaire d...

Prev Next

Dialogue : la feuille de route adoptée à l’unanimité par les participants

Dialogue : la feuille de route adoptée à l’unanimité par les participants

Il sied de noter que le nombre des participants a été revu à la hausse avec une augmentation de 80 personnes soit, 25 pour chaque composante et 5 pour l'Opposition républicaine.

La journée du lundi 05 septembre au dialogue politique national a été essentiellement consacrée à l’adoption par les parties prenantes, à l'unanimité, la feuille de route de ces assises retenue lors des travaux du comité préparatoire. Et cette adoption à l’unanimité a été faite moyennant un amendement en rapport avec le nombre des participants. Cette séance a été présidée par le co-modérateur Alexis Thambwe Mwamba de la Majorité présidentielle.

En effet, il sied de noter que le nombre des participants a été revu à la hausse avec une augmentation de 80 personnes soit, 25 pour chaque composante et 5 pour l'Opposition républicaine.

Pour le député national Lokondo, abordé à l’issue de cette réunion, cette feuille de route aurait dû être souple parce qu’il s’agit d’une simple facilitation internationale qui sert à nous aider à un accord politique sur le processus électoral, particulièrement sur l’élaboration du fichier électoral et du calendrier électoral.
 
Quant au nombre de participants au dialogue, l’élu de Mbandaka pour le compte de la Majorité présidentielle, l’a jugé pléthorique. De son côté, Jean Lucien Bussa, porte-parole de l'opposition politique à ce forum, emboitant les pas à Lokondo, a indiqué que là question de l'augmentation des participants n'était pas fondamentale au débat.

Cette augmentation n'a été réclamée que pour répondre au besoin de l'inclusivité, a-t-il dit, soulignant que c'est le seul forum national par la RDC qui ait connu le moins des participants. Le sénateur Léonard She Okitundu, cadre de la Majorité présidentielle, quant à lui, cet accroissement est consécutif aux réclamations croissantes venues des parties prenantes.

C'est ainsi que celles-ci ont obtenu cette augmentation du nombre des délégués après concertation avec le facilitateur, Edem Kodjo.

Notons que la feuille de route adopté à l'issue des travaux du comité préparatoire avait prévu 68 délégués pour la Majorité Présidentielle et l'Opposition politique, 39 délégués pour la société civile et 25 délégués pour les personnalités à désigner par le facilitateur, rappelle-t-on.

Qui de l’évaluation du Processus Electoral ?

Les participants ont, par la suite, examiné le premier point inscrit à l'ordre du jour, à savoir: l'évaluation du processus électoral. Après débat et délibération, l'assemblée plénière a décidé d'inviter, ce mardi 06 septembre 2016, la Commission électorale nationale indépendante (CENI) pour faire un exposé général sur l'évaluation du processus électoral.

Il sera aussi question d'entendre d'autres organisations qui ont travaillé sur l'évaluation du processus électoral ensemble avec la CENI. Ce dossier d'évaluation du processus électoral va figurer à l'ordre du jour de la séance de mardi 6 septembre, a souligné le sénateur Léonard She Okitundu. L'assemblée a proposé de regrouper les points inscrits à l'ordre du jour en groupes thématiques il a été demandé à chaque composante de faire des propositions sur le regroupement de chaque commission de travail.

L'opposition politique a également soulevé, au cours du débat, la question de la libération des détenus politiques et des médias fermés.

Le ministre de la Justice et co-modérateur de ce forum a, à ce sujet, informé la plénière de la mise en place d'une commission chargée d'étudier la question. Il a demandé, à cette occasion, à l'opposition d'adjoindre à cette commission un de ses membres afin de suivre en toute transparence l'évolution de sa démarche.

Célestin Lutete/MMC

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre