Menu
RSS
L’inspection générale des Fardc constate « des dérapages » dans la gestion des fonds alloués aux opérations militaires en Ituri et au Nord-Kivu.

L’inspection générale des Fardc con…

La délégation de l’Inspec...

La mission d’inspection des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à l’étape de Goma.

La mission d’inspection des Forces …

La délégation des Inspect...

Ministère de l’Agriculture-FIDA : mission conjointe à Goma pour superviser les activités dans le cadre du Projet d’appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK).

Ministère de l’Agriculture-FIDA : m…

 Une mission conjointe av...

Nord-Kivu : L'inspecteur général des FARDC en mission de contrôle de fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de la traque contre les ADF à Beni

Nord-Kivu : L'inspecteur général de…

L'inspecteur général des ...

État de siège/Nord-Kivu : Le renforcement de la coopération abordé par le Gouverneur Militaire et la Cheffe de la Monusco

État de siège/Nord-Kivu : Le renfor…

Le gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : les difficultés des PVH exposées à l’Autorité provinciale nommée dans le cadre de l’état de siège.

Nord-Kivu : les difficultés des PVH…

Le vice-gouverneur de la ...

Le Vice-gouverneur informé des revendications de l’intersyndicale des médecins du Nord-Kivu.

Le Vice-gouverneur informé des reve…

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire érige momentanément son quartier général à Beni.

Nord-Kivu : Le Gouverneur militaire…

Le gouverneur militaire d...

la Fondation Denise Nyakeru Tshisekedi paie les frais de participation aux Examens d’Etat pour 103 finalistes sinistrés de l’éruption volcanique du Nyiragongo.

la Fondation Denise Nyakeru Tshisek…

La Fondation Denise Nyake...

Inhumation au cimetière Makao-Kibati sous une grande consternation des Editeurs Raphael Kiwongi et Jean Luc Nyembo.

Inhumation au cimetière Makao-Kibat…

Les deux Editeurs des jou...

Prev Next

Une équipe dépêchée par Kinshasa à Dar-es-Salam pour solliciter l’extradition du terroriste Jamil Mukulu en RD Congo.

Une équipe dépêchée par Kinshasa à Dar-es-Salam pour solliciter l’extradition du terroriste Jamil Mukulu en RD Congo.

Le ministre congolais de la Justice, Alexis Tambwe Mwamba, en visite de de travail à Goma, a annoncé ce dimanche 10 mai, l’expédition à Dar-es-Salam d’une équipe dont la mission est d’aller solliciter l’extradition vers la République démocratique du Congo du criminel Jamil Mukulu arrêté par les services spécialisés tanzaniens il y a de cela une quinzaine de jours.

« Nous avons déjà fait la démarche nécessaire pour l’extradition » et « j’ai pris l’engagement pour le compte du Gouvernement » de non exécution de Jamil Mukulu  au cas où la Justice le condamnait à mort, la RD Congo ayant pris un moratoire à ce sujet depuis dix ans, a assuré le Ministre Alexis Tambwe Mwamba qui répondant aux journalistes au sortir d’une audience de courtoisie au gouverneur de la province du Nord-Kivu, Julien Paluku en sa résidence officielle.

 

Jamil Mukulu est le  chef du groupe terroriste de l’Adf-Nalu à la base de plusieurs exactions caractérisées par des enlèvements, des tueries en masse dans la région de Beni. Très recherché par la Justice congolaise après le démantèlement de sa base de Medine située à une centaine en palien foret au Nord-est de la ville de Beni, il a été arrêté pendant qu’il tentait de franchir la frontière entre la Tanzanie et le Kenya. Des sources sécuritaires indiquent que ce terroriste, au mode opératoire des jihadistes, déjà condamné par la Justice Militaire Congolaise, détenait près de sept passeports avec plusieurs nationalités.

 

A une question en rapport avec la conciliation de la démarche congolaise et celle déjà déclenchée par Kampala visant également l’extradition de Jamil Mukulu vers l’Ouganda, le ministre Alexis Tambwe Mwamba reste formel car, soutient-il, les crimes les plus graves qu’il aurait commis l’ont été en république démocratique du Congo. « Nous avons expliqué aux autorités tanzaniennes qu’il a commis ce n’était en Ouganda mais plutôt en République démocratique du Congo », a-t-il conclu avant de s’en tenir à la décision de la Tanzanie.

 

A Goma, le ministre Alexis Tambwe Mwamba vient essentiellement présider le comité de pilotage du projet « Uhaki Safi » en appui multiforme au ministère de la Justice dans la partie Est de la République démocratique du Congo.

 

ACP/Symphorien Muhumbania (kms).

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre