Menu
RSS
Nord-Kivu: Neuf officiers présumés détourneurs des fonds dans la zone opérationnelle Sukola 2 mis à la disposition de la Justice militaire à Goma.

Nord-Kivu: Neuf officiers présumés …

La délégation de l’Inspec...

FPM/Nord-Kivu 1 :1663 candidats attendus aux épreuves préliminaires de l’Examen national de fin d’études professionnelles

FPM/Nord-Kivu 1 :1663 candidats att…

Le Vice-gouverneur de la ...

La République d'Allemagne disposée à soutenir le processus de réinsertion des démobilisés dans le cadre du DDRCS.

La République d'Allemagne disposée …

Le Vice-gouverneur de la ...

Nord-Kivu : Tribune de dialogue d’expression populaire civilo-militaire pour la paix et la sécurité

Nord-Kivu : Tribune de dialogue d’e…

Le chef du bureau à la Ma...

L’inspection générale des Fardc constate « des dérapages » dans la gestion des fonds alloués aux opérations militaires en Ituri et au Nord-Kivu.

L’inspection générale des Fardc con…

La délégation de l’Inspec...

La mission d’inspection des Forces Armées de la République Démocratique du Congo à l’étape de Goma.

La mission d’inspection des Forces …

La délégation des Inspect...

Ministère de l’Agriculture-FIDA : mission conjointe à Goma pour superviser les activités dans le cadre du Projet d’appui au secteur agricole du Nord-Kivu (PASA-NK).

Ministère de l’Agriculture-FIDA : m…

 Une mission conjointe av...

Nord-Kivu : L'inspecteur général des FARDC en mission de contrôle de fonds alloués aux opérations militaires dans le cadre de la traque contre les ADF à Beni

Nord-Kivu : L'inspecteur général de…

L'inspecteur général des ...

État de siège/Nord-Kivu : Le renforcement de la coopération abordé par le Gouverneur Militaire et la Cheffe de la Monusco

État de siège/Nord-Kivu : Le renfor…

Le gouverneur militaire d...

Nord-Kivu : les difficultés des PVH exposées à l’Autorité provinciale nommée dans le cadre de l’état de siège.

Nord-Kivu : les difficultés des PVH…

Le vice-gouverneur de la ...

Prev Next

Le jeune congolais Rodriguez Katsuva octroie des bourses d’études à trente des patriotes vivants au Nord-Kivu.

Le jeune congolais Rodriguez Katsuva octroie des bourses d’études à trente des patriotes vivants au Nord-Kivu.

Le jeune journaliste, écrivain, blogueur et cofondateur du groupe de presse Congo Check, Rodriguez Katsuva, lance la bourse Malkiya pour fêter ses 29 ans ce 25 janvier, a appris l’ACP du concerné. Cette bourse va permettre à 30 étudiants d’être à l’université cette année 2021 et ils auront le choix entre Université libre des pays des grands lacs (UPGL-Goma), L’Université catholique La Sapientia de Goma, l’Université catholique du graben (UCG-Butembo), Université Catholique de Bukavu, Université Officielle de Bukavu (UOB), l’Université de Goma (UNIGOM), UEA, l’Université chrétienne bilingue du Congo (UCBC), Université officielle du Ruwenzori (UOR) et ISP-Bukavu. Parmi les heureux lauréats bénéficiaires, 20 seront inscrits dans des universités publiques et les dix autres (10) dans les institutions privées de cette liste.

La grande particularité de cette bourse est qu’elle est ouverte même aux étudiants ayant obtenu leur diplôme d’État 50%. La bourse est une ouverture vers une nouvelle destinée pour plusieurs dizaines d’étudiants vivant au Nord-Kivu.

Motivation de l’action

« J’aurai trente ans l’année prochaine, d’où le choix de 30 lauréats. J’ai pensé à ma vie et j’ai voulu aider concrètement des personnes à exploiter leurs aptitudes, comme on l’a fait avec moi » justifie Rodriguez Katsuva avant de témoigner qu’après son stage à RFI fin 2018, « on m’a offert une chance pour faire mon mastère à Paris. C’était l’ancien gouverneur Julien Paluku, qui m’avait inscrit à une bourse provinciale. Aujourd’hui, j’ai un destin différent de celui que j’aurais eu, si je n’avais pas pu être aidé. Toute ma vie je lui serai reconnaissant. À mon tour, je veux pouvoir permettre à beaucoup de potentiels de s’exprimer. Je sais aussi que les points obtenus au diplôme d’État ne reflètent pas toujours la réalité et tout le potentiel des élèves. Un très bon élève peut bien faire 50, tout comme 85%. Et un élève ayant fait 50% peut se découvrir de grandes capacités après avoir choisi sa faculté. C’est pour cela que la chance est donnée à tout le monde. C’est cette action que j’ai envie de faire pour mes 29 ans, même si cela signifie renoncer à une grande partie de mon revenu annuel pour les années à venir. »

La bourse Malkiya a pour ambition d’accompagner les boursiers jusqu’au niveau de Master, mais le minimum sera la licence. Une nouvelle promotion de boursiers naîtra annuellement. Chaque année donc, 30 personnes s’ajouteront aux lauréats de l’année d’avant. Il est évident qu’un moment, les charges seront plus importantes que les moyens disponibles, cela fait que : reprendre une promotion est éliminatoire. Et qu’une équipe travaillera pour s’assurer d’une continuité de cette bourse qui pourrait devenir nationale un jour !

Pour en bénéficier, il faudra envoyer une lettre de motivation à l’adresse : Cette adresse e-mail est protégée contre les robots spammeurs. Vous devez activer le JavaScript pour la visualiser. à partir du 1er février au 14. La lettre ne devra pas dépasser 600 mots. Un jury sélectionnera 50 candidats à une interview, et 30 seront retenus. Le transport des candidats venant d’autres villes que Goma sera assumé par la bourse.

La bourse Malkiya porte le nom de la dernière fille de Rodriguez Katsuva, née à Paris. « Je veux aussi que, quand ma fille aura 5 ans, je lui présente 30 diplômés qui auront bénéficié de la bourse portant son nom », se motive ce jeune congolais. CELLCOM/GP-NK

back to top
Info for bonus Review William Hill here.

Nos térritoires

Les Villes du Nord-Kivu

Radios Locales

Nos Outils

A propos de nous

Nous suivre