Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 91
Réflexion à Goma d’une vingtaine de responsables des médias sur la sécurité sociale du journaliste. - Province du Nord-Kivu

Réflexion à Goma d’une vingtaine de responsables des médias sur la sécurité sociale du journaliste.

Une vingtaine de responsables des médias ont réfléchi du 24 à ce 25 octobre à Goma sur la securité sociale des journalistes en RDC au cours d’un séminaire-atelier organisé par le Journaliste en danger (JED) en collaboration avec le Syndicat national des professionnels de la Presse (SNPP).

Deux jours durant les participants à ces assises facilitées par RCN-Justice et Démocratie, ont été outillés dans des exposés axés sur la pratique du journalisme en périodes de crise ainsi que la législation tant nationale qu’internationale dans le cadre du métier.

L’Éthique, la déontologie et l’indépendance des journalistes en période de crise, ce que disent les lois internationales et nationales vis-à-vis de la sécurité économiques et sociales, les conventions collectives en cours pour la profession ainsi que les financements alternatifs des médias en RDC ; constituent les matières développées respectivement par Désiré Baere, Expert médias et Stany Nkundiye, Secrétaire Syndicat nationale des professionnels(SNPP).

Des stratégies coulées sous forme des recommandations ont sanctionné les deux jours de réflexion qui ont surtout permis à l’assistance de faire l’autopsie de l’espace médiatique avec divers niveaux de responsabilités orientées vers les responsables des médias eux-mêmes, les journalistes, le pouvoir public et les organisations syndicales.

Il s’agit entre autre « de la mise en place du comité syndical SNPP dans les entreprises des presses », « la catégorisation dans la taxation des entreprises de presse au regard de la loi, aux chiffres d’affaires et tailles des médias »,  « le respect des obligations légales vis-à-vis de l’administration publique », « l’engagement au respect du code d’éthique et de déontologie du journaliste congolais et user de plus de responsabilité dans l’exercice de la profession », « la mise en place d’un plan stratégique de mobilisation des recettes au sein des entreprises de presse suivant les offres du marché du milieu de diffusion ». 

A l’ouverture de ces assises, Mme Marie Shematsi Baeni, ministre provincial de la Communication et médias au Nord-Kivu, a salué le rôle social que joue le journaliste avant d’en appeler à plus de responsabilité. Elle a recommandé la traduction en acte de l’acte d’engagement pour le respect du code de l’éthique et de la déontologie pris par le Journaliste du Nord-Kivu en date du 22 juillet dernier.

ACP/Kambale/kms.