Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 91
Visite de travail à Goma de la délégation des ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies. - Province du Nord-Kivu

Visite de travail à Goma de la délégation des ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité des Nations unies.

La délégation des pays membres du Conseil de sécurité de l’Onu, conduite par l’Ambassadeur Alexis Lamek, Représentant de la France à (l’Onu), a séjourné ce dimanche 6 octobre à Goma, chef-lieu de la province du Nord-Kivu, où elle a déployé une série d’activités entre autres la visite de la ligne

avancée du front de Kibati, en territoire de Nyiragongo avant de visiter le camp des déplacés de Mugunga en vue de s’imprégner de la situation exacte qui prévaut sur le terrain.

A Kibati, au niveau du site dit trois antennes, la délégation a, tour à tour, eu droit aux explications des Généraux Jean-Lucien Bauma et James Aloys Mwakibolwa respectivement Commandants de la 8ème Région militaire des Fardc et Chef du contingent tanzanien de la Brigade d’intervention au sein de la Mission onusienne en RD Congo.

Le Chef de l’Armée Congolaise au Nord-Kivu a saisi l’opportunité pour assurer ses hôtes du comportement exemplaire des Fardc sur les lignes de front dans le strict respect du Droit humanitaire international. L’officier congolais a, à cette occasion, stigmatisé les actes auxquels se livrent les rebelles du M23 qui, selon des sources concordantes, ne cessent de recruter les mineurs tout en se livrant à des pillages des biens des paisibles populations sans omettre des provocations récurrentes des positions tenues par l’Armée loyaliste.

De retour de la ligne de front avancée, la délégation des Ambassadeurs des pays membres du Conseil de Sécurité de l’Onu a échangé avec les Officiels Congolais au Nord-Kivu notamment le Gouverneur Julien Paluku Kahongya entouré des membres du bureau de l’Assemblée Provinciale.

Abordé à l’issue de ces entretiens, le Chef de l’Exécutif au Nord-Kivu a réitéré le vœu de la partie congolaise qui, selon lui, tient mordicus à la solution militaire afin d’en finir avec la rébellion du mouvement du 23 mars ainsi que tous les autres groupes armés à la base de l’insécurité à l’Est de la RD Congo.

« Pour nous la solution est claire pour mettre un terme aux menaces il faut une solution militaire », a martelé le Gouverneur Julien Paluku.

Notons la présence de Monsieur Martin Kobler, Chef de la Mission onusienne en RD Congo, au sein de cette délégation des Ambassadeurs des pays membres du Conseil de sécurité de l’Onu attendue également à Kigali, au Rwanda afin de prendre langue avec les autorités de ce pays cité par plusieurs rapports des Experts de la même Onu d’être derrière la rébellion du M23.

Bienfait MUMBERE MUNIYI