Warning: Constant WP_CRON_LOCK_TIMEOUT already defined in /htdocs/wp-config.php on line 91
Nord-Kivu : L’OBLC déplore la saturation de la quasi-totalité des cimetières de Goma. - Province du Nord-Kivu

Nord-Kivu : L’OBLC déplore la saturation de la quasi-totalité des cimetières de Goma.

L’Auditeur provincial de l’Office pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption au Nord-Kivu, Me Rostand Saidi Kahongya a déploré, au cours d’un point de presse tenu ce lundi 13 mars tenu à son bureau de travail, la saturation prononcée de la quasi-totalité des cimetières dans la ville de Goma où des familles moyennes ont du mal à enterrer les personnes qui leurs sont chères faute des moyens.

Intervenant dans le cadre de sa mission d’ombudsman consistant à l’écoute et à la défense des droits du peuple face à l’administration publique, le responsable de l’OBLC dit avoir « enregistré plusieurs doléances, principalement celles de la population de la ville de Goma en rapport avec la problématique d’accession aux sépultures quand de nombreuses familles sont visitées par la mort ».

Actuellement peuplée par près 1,2 millions d’âmes, la ville de Goma comptait jusqu’à 1999 deux cimetières à savoir le cimetière de l’Institut technique industriel de Goma dit ITIG et celui de Joli Bois auquel s’est ajouté le tout nouveau où fut enterré Léonard Kanyamuhanga Gafundi. Pendant que le premier se trouve sous menace d’une saturation avancée, le second site est jugé éloigné, le troisième se trouve être réservé à une certaine noblesse.

En plus du vœu de voir les autorités municipales de la ville de Goma aménager un nouvel espace devant éviter à la population la double désolation, l’OBLC plaide pour  la révision à la baisse les fais d’inhumation. 

Maitre Rostand Kahongya soutient qu’en cas de deuil certaines familles sont dépouillées, une compassion à leur égard de la part de l’Etat s’avère de grande nécessité. « L’autorité municipale est ainsi invitée à concevoir une nouvelle politique de gestion des cimetières au profit des paisibles citoyens de Goma », recommande l’Auditeur provincial de l’Office pour la bonne gouvernance et la lutte contre la corruption, un service connexe au Cabinet du Gouverneur de la province du Nord-Kivu.

Dans sa mission qui consiste à promouvoir l’intégrité dans le secteur public jadis considéré comme un réservoir d’antivaleurs, l’OBLC projette au cours de cette année plusieurs actions d’audit, d’enquête, de vérification et contre vérification des situations fiscales et parafiscales.

ACP/Symphorien Kambale/kms